Journal de bord #1 : Attaque nocturne.

Chers lecteurs, chères lectrices,

J’ai envie de vous parler d’une expérience traumatisante que j’ai vécu ces derniers jours.

Tout d’abord, il faut savoir que je suis une personne assez anxieuse.
Alors quand mon chéri est tombé malade, qu’il avait presque 40°C de fièvre qui le faisait délirer,
j’ai commencé à me sentir encore plus mal.
J’avais accumulé pas mal de fatigue à cause de ma fibromyalgie et ma tachycardie que j’ai habituellement s’est faite plus intense.

Malgré tout, je pensais gérer assez bien la situation !
Jusqu’à cette nuit là. Cette nuit où j’ai cru que ma vie allait s’arrêter là.

J’ai été réveillé brusquement lorsque j’ai senti mon corps se raidir et ma respiration se couper.

Tous les muscles de mon corps se sont mis à vibrer, me donnant l’impression que j’avais des convulsions.
Je voulais appeler à l’aide.
J’entendais mon homme respirer calmement à côté de moi.
Et j’étais incapable d’émettre le moindre son.
Il dormait.
Il ne se rendait compte de rien.
Mon cœur tambourinait tellement fort que je le sentais battre dans mon cou et dans mon bras gauche.
Et je me suis sentie partir…

Quitter ce monde.

Mon amour dormait paisiblement à côté de moi sans se rendre compte que je rendais sûrement mon dernier souffle.
Je me souviens avoir pensé : “ça y est, c’est le moment. C’est maintenant que tu meurs.”
Et j’étais terrorisé.
Je n’ai jamais eu aussi peur de ma vie qu’à ce moment là.

Et puis tout s’est arrêté d’un seul coup.
Mes tremblements se sont calmés, ma respiration a repris et j’ai retrouvé la voix.
C’était comme s’il ne s’était rien passé.

Mais la peur était toujours présente.

J’ai réveillé mon homme. J’ai allumé la lumière.
J’ai commencé à lui raconter ce qu’il s’était passé, quand soudain j’ai senti une nouvelle crise arriver. 

J’ai paniqué, je me suis dit : Cette fois ça va me tuer.
Alors il a vite composé le numéro du SAMU.
Parce que pour moi c’était clair : Je faisais un infarctus.

J’étais en totale panique.
Puis le monsieur du SAMU a voulu me parler et je me suis rendue compte qu’en lui parlant, j’étais en train de me calmer et d’éloigner la crise.

On m’a passé tout de suite un médecin et il m’a dit que je faisais sûrement une crise de panique.
Je n’en revenais pas. J’avais même du mal à y croire car je ne comprenais pas comment de l’angoisse pouvait provoquer un truc pareil !

Heureusement j’avais des calmants, il m’a dit d’en prendre et de respirer tranquillement le temps qu’ils fassent effet.

Mais le lendemain, après avoir eu cette crise pendant la nuit, j’étais angoissée plus que jamais.
Peur que ça recommence. Peur de mourir. Peur que ça m’arrive en voiture.

Et je ne pouvais pas oublier cette impression de mourir, seule, sans que personne ne s’en rende compte.

Cette attaque de panique, était l’une des formes les plus spectaculaires d’une crise d’angoisse.
Normalement c’est assez rare, mais comme je collectionne les maladies et syndromes rares ce n’est pas si original !
J’ai oublié aussi de préciser que j’ai cru que j’allais me faire pipi dessus mais la crise s’est arrêtée juste avant, ouf !

Depuis, j’ai été chez le docteur et elle m’a prescrit des bêta-bloquants pour me calmer.
C’est encore tôt pour dire si ça me fait du bien mais j’espère vraiment que ça va m’aider à reprendre une vie normale.

Parce que pour le moment, j’ai l’impression d’être un peu morte cette nuit-là.
De ne plus être moi-même.
Alors j’espère me retrouver petit à petit.
Et surtout, il faut absolument que je reprenne la recherche d’un psy (dans mon petit désert médical c’est compliqué) parce que je ne peux pas continuer à être anxieuse comme ça.

Dites moi si ça vous est déjà arrivé ?
Est-ce que vous êtes de nature anxieuse

ou pas du tout ?
Vos tips pour mieux gérer votre anxiété ?


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s